Support par messagerie instantannée

  |   Source

Récemment, je me suis confronté à une nouvelle problématique : pour déployer GNU/Linux dans mon entourage, vu l'importance d'internet (et donc de l'ordinateur), il est indispensable que je sois en mesure de donner des coups de main à distance. Oui mais voilà, bienque GNU/Linux soit bien fourni en solution d'administration à distance, l'environnement ne permet pas de les utiliser directement. En effet, les solutions actuelles de connexion à Internet passent à peu près toutes par des systèmes *box servant de routeur, imposant des manipulations complexes et risquées pour permettre l'activation de ces capacités d'interconnexion.

Je considère les manipulations complexes car, bien que largement simplifié par les consoles d'administration, modifier les règles de routage d'une *box reste une manipulation relativement complexe, surtout si on cnsidère que le public visé voit en Internet un outil relevant du magique. En effet, il faut trouver la page de réglages, mais il faut aussi retrouver l'adresse IP du PC pour la recopier, sans erreur, dans les réglages, tout en s'assurant que les choix sont pris en compte. Et que dire si on veut s'assurer que le routeur affecte toujours la même IP à la machine : il faut alors introduire la notion d'adresse MAC.
Autant dire que, pour moi, tout cela est bien désagréable à infliger à un simple utilisateur.

Mais je pense aussi que les manipulations sont dangeureuses car elles conduisent à réduire une protection : jusqu'alors le PC était protégé par le routeur, mais en ouvrant une route vers le PC, on lève une barrière. Et ceci n'est pas anodin car on parle du PC de monsieur tout-le-monde, dont le niveau de protection peut être considéré comme faible.

Bref, tout ça pour dire que je pense qu'il me faut trouver une autre solution pour faire de l'administration à distance.

Une première solution peut consister à dicter les commandes. Mais on oublie tout de suite car ce n'est vraiment pas envisageable de demander à Mme Michue de passer root et de saisir des commandes, comprendre un vocabulaire abscons qui m'est plus que naturel, déceler les informations importantes dans les résultats pour savoir ce qui s'est bien passé ou non, bref interragir avec elles.

C'est alors que j'ai réalisé l'intérêt de l'option « Partager mon bureau » de l'application de messagerie instantanée Empathy. Oui mais voilà vu que les deux PC à interconnecter sont derrière des routeurs, la solution VNC n'est pas acceptable (débit impossible). D'autant que dans certains cas, les machines à administrer ne sont vraiment pas puissantes.

Je me suis donc mis en quête d'une nouvelle idée. Tout ce que j'ai trouvé nécessite des développements.

Première idée : créer une option « Partager mon terminal ». Autrement dit faire simplement passer une sorte de telnet dans les Tube Telepathy. C'est tellement simple comme idée que j'en viens à douter du pourquoi c'est pas déjà fait.

Seconde idée : créer un bot que l'utilisateur active lorsqu'il faut administrer sa machine. Le contact chargé de faire de l'administration à distance entame alors un chat avec le bot : tous les messages envoyés au bot sont traduits en commandes et les retours sont affichés comme des messages du bot. Simple dans l'idée, reste à creuser comment on peut finaliser ça.

Voilà mes pour mes besoins et mes idées. Si vous avez des solutions à me proposer, je suis forcément preneur.