Découverte de pyneo

  |   Source

Pyneo est une distribution pour le Freerunner. Cette distribution avance des concepts alléchants : moins une distribution classique adaptée au mini-PC qu'une interface graphique pour périphérique embarquée. Et ce week-end, j'ai décidé de franchir le pas et passer un peu de temps à l'installer, pour voir.

Classiquement, l'installation consiste à déployer un tarball dans une partition toute fraîche.
Avant le reboot, j'ai pris le temps de vérifier le /etc/fstab afin de déclarer que ma partition de donnée n'est pas /dev/mmcblk0p2 mais /dev/mmcblk0p6.

Lors du reboot, le système détecte le premier boot et coommence une post-installation (création compte user, clés ssh...). Donc, heureusement que j'avais adapté ma partition de données, sinon, bonjour les dégats sur mes autres distributions.

Mais ensuite, le démarrage se conclut par un serveur X fonctionnel, avec un touchpad reconnu. Mais rien d'autre. Etrange.

Pourr comprendre, j'ai tenté une connexion SSH (le USB network étant activé). Malheureusement sans succès. Après investigation, la raison est assez bête : ma partition de donnée est en VFAT, du coup, les permissions des clés SSH étaient incorrectes et le daemon ssh refusait d'accepter les connexions dans ces conditions.

Quand à l'absence d'interface graphique, j'ai pris le temps de chatter avec l'équipe du projet (#pyneo.org sur irc.freenode.org). J'ai appris qu'il faut rajouter à la main epydial, l'interface la plus maintenue. Malheureusement, le support GSM est en grand chamboulement. Du coup, la distribution reste actuellement tournée sur le MID. Et comme l'aspect connexion internet n'est pas le fort de mon Freerunner... ben je reviendrais plus tard.